Short Edition – Une Start-up au service de la culture

Cocorico ! Aujourd’hui je vais vous parler d’une invention française. Un distributeur pas banal ! Aucun café ni boisson fraiche ne sortira de cette machine. Aucun paquet de cigarettes ou de préservatifs ne nous seront proposés mais  de la lecture en rouleau.

 C’est quoi cette machine ?

distributeur histoires courtes

Une borne, trois boutons et un choix entre 1, 3 ou 5 minutes  en fonction du temps dont nous disposons. Vous appuyez  et  TADAM !!! Une histoire  courte est aussitôt imprimée. Cela peut être une BD, une nouvelle ou encore un poème.

L’utilisation de ces bornes est gratuite pour l’utilisateur.  Elles sont généralement placées dans  des lieux  propices à l’attente où faire la queue est inévitable. : Gare, mairie, office de tourisme …

Si vous êtes de ceux qui ne supportent pas de rester sans rien faire dans une file d’attente, préférez lire plutôt que de fumer ou de téléphoner pour tuer le temps.

Short Edition : La genèse.

C’est en 2013 que l’idée de cette machine a germé dans la tête de Quentin Pleplé, cofondateur de Short Edition avec  Isabelle Peplé et Christophe Sibieude.  Il faudra attendre deux ans pour que le projet se mette en place et  se matérialise dans la mairie de Grenoble. Short Edition en france

Depuis  la petite Start-up a beaucoup séduit et compte une trentaine de distributeurs  en France avec un carnet de commandes bien rempli.

Une bonne fée nommée Coppola

Short Edition Coppola

 En lisant comme à son habitude le New Yorker, Francis Ford Coppola découvre un article sur cette machine incroyable. Grand amateur de nouvelles il s’empresse de contacter Short Edition et demande à rencontrer l’équipe. Affaire conclue, depuis le 12 Mai une borne est désormais installée au Café Zoetrope de Coppola à San Francisco.  Fort de cette acquisition, ce dernier  se fait le porte parole de la start-up  française auprès du maire du sa ville pour que le projet s’étende à plusieurs établissements.

Short Edition associé au nom de Mr Coppola himself,  quel coup de pub inespéré !

Que les inconditionnels du numérique soient rassurés, une application smartphone est aussi proposée sur le site de Short Edition. Quant à moi, j’aime bien retourner au papier de temps en temps. Ce sera toujours moins polluant qu’un gobelet plastique pour boisson et tellement plus enrichissant.

« Toute prédisposition à recevoir la culture est en soi culture ». Robert Sabatier

 

Notre grignoteuse de livres au grand coeur !

2 COMMENTAIRES

  1. Génial, j’adore !! Je suis du genre à lire n’importe quelle étiquette pour m’occuper, et je déteste téléphoner en public alors c’est top. 🙂 Il y en a vers chez nous ?

Une réaction ?