Hyper connectée repentie

J’ai fermé mon compte Linkedin. Les articles spécialisés m’avaient convaincue de son utilité, pourtant, plusieurs années après, à part m’exposer à la face du monde force est de constater que cela ne m’a rien apporté. Je n’ai jamais eu envie de jouer le jeu à fond. Moi, Alex, hyper connectée, je ressens depuis quelques mois de la lassitude face à toute cette technologie. Pire, j’ai une véritable nostalgie pour les années déconnectées. L’approche de l’âge du Christ sûrement (je vais avoir 33 ans pour ceux qui n’auraient pas compris).

se sentir libre, unplugged, digital detox, déconnectée
1, 2, 3 respirez !

Ces derniers temps j’ai délaissé mon PC le soir au profit d’un bon film auprès de mon amoureux, et ça fait du bien. Je ne suis même pas en mode « digital detox » comme c’est la grande tendance, non. Ça me saoule, overdose. J’adore les réseaux sociaux mais seulement en privé, avec les gens que j’aime et avec qui je peux rire ou débattre sans polémique stérile. Heureusement que Suzie a débarqué sur Instagram parce que je commençais vraiment à m’ennuyer. Je tweete un peu sur les sujets d’actualité, m’enfin sur l’oiseau bleu ça ne vole pas toujours très haut.

Pour tout vous dire mon fils n’a même pas de tablette. Il s’éclate à ramasser des graviers avec Armelle la pelle et c’est très bien comme ça. Je n’ai pas non plus besoin que mon frigo me dise ce qui lui manque, je peux encore faire travailler ma mémoire. A la limite s’il avait des jambes pour faire les courses lui-même je préférerais. 😉

J’assume totalement mon côté old school ; d’ailleurs vous vous en doutez, je ne chasse pas de Pokemons. Je suis de la génération Chevaliers du zodiaque. Je n’ai pas abandonné mon smartphone au profit d’un 3310 mais je veux que la technologie facilite mon quotidien, pas qu’elle l’envahisse. Et encore moins qu’elle pense à ma place.

gif wall-e walle
@Wall-e

En revanche j’achèterais volontiers un robot qui fait le ménage, quelle corvée ! Il ne s’agit pas de rentrer dans le cliché Virtuel vs Réalité, seulement sur le net on n’est pas naturel. Tout est surjoué. On photoshope ses photos, on photoshope son CV, on photoshope jusqu’à sa personnalité. Je n’aime pas quand c’est trop lisse, je n’aime pas la perfection. Dans la vraie vie (IRL comme on dit), contrairement à ce qu’on voit sur IG, les maisons ne ressemblent pas à des catalogues Ikea. Surtout quand on a des enfants !

Ça pourrait être chez moi ça tiens. Déconnecter pour se reconnecter à l’essentiel. Faire des châteaux de sable à la plage avec son Lutin, sans caméra, sans téléphone, juste avec une pelle et un seau. Là oui je me sens en vacances. Libre de ne penser à rien, déconnectée de tout. La vraie vie quoi !

Et vous alors, vous êtes plutôt connecté, déconnecté ou en détox ? 🙂

PARTAGER
Joyeuse contestataire, maman curieuse et connectée, Alex adore farfouiller le web. Bavarde, maladroite, elle aime le rock (NIИ ♥) et les félins.

9 COMMENTAIRES

  1. Hallelujah ! J’adore aussi les réseaux sociaux et tout ça mais on est envahi par ce flot de méchanceté et d’inutilité alors qu’il y a tellement de choses à faire en vrai ! C’est bien de revenir à des choses essentielles. Et je trouve ça très bien que ton fils n’ait pas de tablette, c’est même normal !

  2. L’équilibre est difficile à trouver entre connecté et déconnecté, tout dépend de la période .. Je suis assez fan de LinkedIn ça a été et reste pour moi le réseau le plus professionnel

    • Certes il est pro, mais il reste très m’as-tu vu finalement. Après c’est de ma faute, j’ai dû mal avec le principe de réseautage. Par exemple ma soeur a un réseau solide, qu’elle s’est fait seule et sans tricher, suite à de vraies rencontres. Sur les réseaux sociaux ou dans les clubs il y a un côté fake qui me dérange. M’enfin la société fonctionne ainsi, faut s’adapter. 🙂

  3. Je suis restée méfiante vis à vis des tous les sites . Linkedin était arrivé car je voulais faire une recherche et lui seul avait pu me renseigner…il s’en est suivi un véritable harcèlement : j’ai supprimé ! Je n’ai que mon blog, Hellocoton et Facebook et je pense que c’est encore trop. Certains jours je me sens envahie 🙂 Ce qui me gêne c’est la perfection que je vois parfois . Raté pour les auteurs , je n’admire pas mais pense  » menteur » ! La vraie vie est là et il faut savoir en profiter réellement et non pas virtuellement ! Bon week end Bisous

    • Je veux bien te croire car tu prends soin de répondre à chacun, ce qui demande beaucoup d’investissement. Je me suis toujours demandée comment tu faisais pour réussir hi hi.

  4. J’ai adoré ! Je retiens cette citation géniale : « Je veux que la technologie facilite mon quotidien, pas qu’elle l’envahisse. »

    Pas mieux. Vive l’équilibre digital ! Vous l’avez trouvez, cultivez-le et ne laissez personne vous faire croire que vous avez tort 😉

    J’en profite pour faire découvrir La pause digitale, la newsletter que j’ai créée, qui propose conseils, idées et inspiration pour déconnecter facilement et avec plaisir : http://www.la-pause-digitale.org/
    Alors pour vous, ça ne sera peut être pas super (quoique, la nouvelle formule à venir, avec ses bons plans culturels pourrait vous intéresser !) mais vos lecteur(rice)s peut-être ?

LAISSER UN COMMENTAIRE