Autour d’une table avec Boris Cyrulnik

Ivres paradis, bonheurs héroïques

Rencontre avec l’auteur

Ce qui frappe en premier quand on le voit pour la première fois c’est son regard. Un regard  que je qualifierais de déstabilisant, doux et amusé comme le laisse présager sa bonhomie affichée avec cependant au fond de ses prunelles un dangereux rayon électromagnétique.

Kaa,  sors de ce corps !!Kaa

Bon là je m’égare, n’oublions pas la raison première qui nous a réunis en cette belle soirée de septembre, débattre avec Monsieur Cyrulnik autour de son dernier ouvrage ‘’ Ivres paradis, bonheurs héroïques’’

Qui est Boris Cyrulnik

Né à Bordeaux le 28 juillet 1937 de parents immigrés juifs, Boris Cyrulnik sera séparé d’eux pendant la guerre en 1942.  Il ne les reverra plus. Un épisode de sa vie à jamais inscrit dans sa mémoire.

Neuropsychiatre, éthologue, psychanalyste, Boris Cyrulnik est surtout connu pour ses travaux sur la résilience. Je le cite : « la résilience est un véritable anti destin … Les pires épreuves sont surmontables.’ » Auteur de nombreux ouvrages, il se donne pour mission de décoder l’âme humaine.

Rêves héroïques

La séance dédicaces terminée, il est l’heure de passer à table ce qui augure un bon moment de convivialité.  On sait tous que les langues se délient plus facilement un verre à la main et le coco plein.

D’un ton espiègle, entre deux bouchées, Boris Cyrulnik raconte son enfance, ses héros  tels Rémi dans « sans famille » ou  Tarzan. Des orphelins comme lui, qui en dépit d’un mauvais départ dans la vie auront un destin hors du commun. Des personnages qui l’ont aidé à se construire, grâce à eux tout devenait possible !

De Tarzan on est vite passé aux héros moins glorieux, aux manipulateurs jusqu’à glisser sur le terrorisme, les Djihadistes. Le débat s’est alors bloqué sur ce sujet jusqu’à la fin de la soirée. Très déçue, j’ai pensé, à tort, qu’une fois de plus le discours prenait une direction politique qui ne me plaisait guère … J’étais venue parler littérature et psychologie.

Enfermée dans ma conviction d’être face à un homme amer je n’écoutais plus que d’une oreille distraite ce qui, si j’avais été moins bornée, aurait dû interpeller ma conscience. Cet homme tant admiré perdait à mes yeux de son éclat et derrière ses mots je n’entendais rien d’autre que des réminiscences d’une rancœur refoulée. Enthousiaste au départ, je suis repartie grugée.

Mon avis

Ce n’est qu’après coup, quelques jours plus tard, une fois son livre terminé que j’ai compris ses propos. J’ai compris de quelle étoffe se font les héros, sans étiquette ni distinction aucune. J’ai compris que Ivres paradis, bonheurs héroïques, est non seulement un livre sur la fabrication des héros mais une mise en garde contre un présent qui rappelle trop le passé.

Je fais partie des heureux qui n’ont connu ni oppression, ni guerre ni conflit et cet ouvrage m’a donné un éclairage différent sur des faits historiques dont on ne parle que très peu. Mea culpa Mr Cyrulnik, ce que j’ai pris pour de la stigmatisation n’était en fait qu’un appel à la vigilance. Depuis la nuit des temps l’héroïsation se fonde sur l’insécurité. On a jamais autant besoin de héros que lorsqu’on est dans la détresse ou le chao. Que ça me serve de leçon, la prochaine fois je lirai le livre avant de juger.

Ivres paradis, bonheurs héroïques, un livre que je conseille vivement ! Un billet sera fait bientôt sur cet ouvrage.

Le héros possède un talent théâtral, quand la mise en scène est fascinante, les idées passent au second plan 

 

Ivres paradis héroïques

Paru en mai 2016

Editions Odile Jacob

Notre grignoteuse de livres au grand coeur !

2 COMMENTAIRES

  1. Il faudrait que jeunes et moins jeunes lisent ce livre très édifiant ! Il y a les héros malgré-eux, poussés par une éthique ou simplement par bonté,dont on ne parle presque jamais et puis il y a les autres … Bious P.

  2. Ton billet rejoint ma conviction profonde. Le confort moderne et la liberté ont endormi la vigilance, ce qui permet les atrocités d’ arriver !Cet auteur en plus d’être un excellent psychologue est un homme d’expérience . Puisse-t-il être compris et entendu ! Merci pour ce partage, il me faut absolument lire son livre ! …même si je ne souhaite pas finir en héros ! lol Bon mardi Bisous

Envie de réagir ?